Association Compostelle - Cordoue


Pourquoi Compostelle et Cordoue ?

L’homme est pèlerin sur la terre, sa vocation est de se mettre debout et de marcher
c'est « l’esprit de Compostelle ».
L’homme est un être de relation, destiné à « vivre ensemble » avec ses semblables de cultures différentes :
c’est « 
l’esprit de Cordoue »

Marcher, Dialoguer, Comprendre


 


Nos cercles de dialogue

Les balades et rencontres des 4 et 5 juin

juin2014-Valais (13)Les 4 et 5 juin l'Association Compostelle Cordoue nous a accueillis en Valais (Suisse) et a organisé des réflexions, rencontres et marches dynamiques ouvertes à tous. Un vrai succès ! Nos amis libanais de Reconstruire Ensemble, d'AISA et tant d'autres nous ont accompagnés à nouveau dans le cadre des Rencontres Orient Occident, témoignage du vivre ensemble et de notre engagement de recherche de Paix.
Ces journées suivaient une marche entre le Ranft et Berne, puis deux jours de conférences et de concertations pour « Reconstruire la paix » à St-Maurice.


Pour enchaîner sur le thème de la paix, l'Association Compostelle Cordoue a mis en place deux sortes d'ateliers entourant les marches vers des lieux symboles de Paix du Valais :
• Les Cercles le Communication (Alain Simonin)juin2014-Valais (2)• La Communication Non Violente (Pierre André Chappot)
A Bramois, le 4 juin, nous étions donc près d'une quarantaine pour suivre un Atelier de Communication Non Violente introduit par Pierre André Chappot sa compagne, tous deux formateurs en CNV.
Nous allions vivre sans le savoir, une passionnante expérience fraternelle de la CNV, encore méconnue de la plupart des membres. Confiants d'emblée, sans frein, nous nous sommes exprimés. Cet atelier de deux heures a été animé d'un jeu de rôles où nos amis libanais ont été les plus expressifs. Nous avons pu alors appréhender et observer nos réactions suite à la distribution de cartes personnelles, prendre conscience de notre ressenti : sentiment de colère, d'abandon, d'impuissance, d'exclusion ..., recevoir l'empathie de l'autre et aborder une meilleure compréhension en suivant les différentes étapes définies par la CNV. (plus d'infos sur son site)
Le temps imparti de deux heures de l'atelier était forcément trop bref, il s'agissait juste d'une approche succincte afin de nous donner le goût et d'approfondir par la suite si nous le souhaitions.
Nous avons eu la chance également de recevoir une équipe de télévision régionale qui nous a accompagnés plusieurs heures pour un compte-rendu au téléjournal romand (cliquer ici). Pour midi nous avons partagé une délicieuse raclette, spécialité valaisanne qui n'a pas son pareil pour encourager la convivialité.

juin2014-Valais (4)

juin2014-Valais (5)Pas de sieste au programme, il est temps de partir marcher vers l'Ermitage de Longeborgne, tout en poursuivant nos discussions en petits groupes. Là le frère François nous a reçus dans sa chapelle et fait visiter son domaine, perché dans la roche au-dessus d'un ravin, dans un cadre superbe et propice au recueillement.
Belle rencontre de simplicité et complicité, nous repartons allégés et heureux. Le soir, nous nous regroupons au Château Mercier pour assister à un concert exceptionnel de grâce et de virtuosité avec le petit groupe de musiciens de Jordi Saval. Des instruments anciens nous ont baignés dans un mélange de musiques ancestrales avec des tonalités orientales.


Mercredi matin, 9h30. Trente marcheurs se retrouvent pour une randonnée agréable et belle, traversant le bois de Finges, dans une réserve naturelle. Une guide de moyenne montagne nous instruisait sur les richesses naturelles du lieu, chemin faisant. Nous sommes parvenus ainsi tranquillement au « pont bouthanais », immense passerelle au-dessus d'un torrent sauvage, ouvrage surprenant dans ce paysage sauvage. A une extrémité du pont un petit monument bouddhiste avec sa statuette se rappelait à notre aspiration interreligieuse. Quelques anecdotes à son sujet nous ont aussi rappelé les difficultés à accueillir l'autre, le différent sur nos terres.

 

juin2014-Valais (12)
Après le pique-nique, nous étions déjà sur la marche du retour pour rejoindre le Couvent de Géronde. Ce haut lieu de spiritualité est caché dans les vignes, au-dessus d'un lac dans un cadre bucolique où les sœurs nous attendaient pour leur office dans leur belle église. Prières, silences, chants libanais, flûte de Michel, et la chaude voix de Christophe nous ont portés dans ce temps de contemplation. L'accueil s'est poursuivi par une collation et dégustation des vins généreusement offerts par les Sœurs que l'on ne remerciera jamais assez. Puis une nouvelle animation nous attendait au Château-Mercier, pour ceux qui le voulaient bien.
Notre participation à l'animation des Rencontres Orient-Occident s'est poursuivie le vendredi matin par le Cercle de Paroles animé par Alain Simonin. Nous avons partagé sur notre implication personnelle dans l'œuvre de paix. Alain nous a permis une fois de plus de nous laisser aller dans le cercle sur la résonnance d'un ressenti et de l'exprimer en confiance. A chaque fois nous sommes surpris de ce temps fort de partage, allant à l'essentiel pour continuer et solidifier notre chemin personnel et l'accompagnement du groupe.


juin2014-Valais (1)Il ne faudrait pas oublier l'intervention de Gabrielle Nanchen lors de la soirée d'ouverture. Elle a présenté l'Association et a prononcé un discours bouleversant avec ses mots simples et justes, un joli collier de perles rares. Merci Gabrielle d'être qui tu es. Samedi matin, notre assemblée générale s'est déroulée à Sierre pour faire le point sur nos activités, nos comptes et présenter les projets à venir.
Les derniers jours, chacun a pu choisir ses activités, des conférences et concerts des rencontres Orient Occident, magnifiques. Tous les reportages se retrouveront prochainement sur www.chateaumercier.fr
Ces quelques jours organisés par l'Association Compostelle Cordoue dans le Valais avec nos amis de Reconstruire Ensemble, Aisa et les Rencontres Orient Occident ont été portées par des rencontres enrichissantes, et la découverte de belles personnalités spirituelles.
Heureux de ce temps précieux, nous continuons, confiants et humbles pour devenir un messager de paix, afin de mieux vivre ensemble et d'intégrer la tête, le cœur et les jambes.

Morice de Lamarzelle

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir