Association Compostelle - Cordoue


Pourquoi Compostelle et Cordoue ?

L’homme est pèlerin sur la terre, sa vocation est de se mettre debout et de marcher
c'est « l’esprit de Compostelle ».
L’homme est un être de relation, destiné à « vivre ensemble » avec ses semblables de cultures différentes :
c’est « 
l’esprit de Cordoue »

Marcher, Dialoguer, Comprendre


 


Nos marches

L'expérience fondatrice de Compostelle-Cordoue

 

 

Compostelle-Cordoue a été fondée par des pèlerins, marcheurs vers des lieux porteurs de sens. La marche s'est imposée à eux comme la meilleure proposition pour apprendre à mieux vivre ensemble. Notre marche fondatrice, en 2010 vers Cordoue, nous en a convaincus.Cinq années d'expérience confirment l'intérêt de ce choix.

Nous  vous proposons de partager notre expérience.

Nos marches de 2010 à 2016

2010 - de Compostelle (4p) et Mérida (20p) à Cordoue. 2011 - marche exploratoire vers Moulay Abdessalem. 2012 - marche en Valais. - rassemblement à Cordoue pour une marche de Ronda à Moulay Abdessalam. 2013 - marche de Saint-Maurice à Sierres avec Reconsruire Ensemble avant la rencontre de Château Mercier.    - visite au Liban.     - marche de Riéti à Assise. 2014 - marche de Flüeli-Ranft à Berne pour porter un message de paix de saint Nicolas de Flüe, actualisé par le cheick Bentounes - visite du Liban  2015 - marche et rencontres en Bosnie de Nezuk à Srebrenica. 2016 - Marche de Brigue à  Sierre  - Marche en Palestine, sur le chemin d'Abraham et Jérusalem.

Programme du voyage en Palestine et Jérusalem

Publié dans Marches

Voyage de « Compostelle-Cordoue » en Israël-Palestine (nov. 2016)

 

Programme réalisé

3 novembre au soir : regroupement à l’hôtel « Nativity bells » à Bethléem (NB notre nombre important-30- ne permettait pas, comme prévu  par les organisateurs du chemin, de loger chez l’habitant).

4 novembre : Visite de la grotte de la nativité à Beith Sahour, visite de la vieille ville de Bethléem et de l’église de la nativité ; rencontre avec le directeur du centre culturel Alrowad du camp de réfugiés d’Aida à Bethléem. ; rencontre d’une responsable de Bethléem  Arab Society for Réhabilitation ; rencontre des responsables du projet de valorisation du chemin d’Abraham : Afrat, Siraj Center, Masar Ibrahim ; le soir : cercle de présentation des participants.

5 novembre :Transfert en bus à proximité de Nabi Musa et marche jusqu’à Jéricho, via le monastère de Saint Georges  (5h). A Jéricho, visite  des ruines du palais d’Hicham et du palais d’Hérode le grand.

Diner préparé par l’association des femmes du camp de réfugiés d’Aqabat Jaben ; discussion avec elles sur la situation et la vie de ce camp. Nuit à l’hôtel Jéricho Resort (NB le camp aurait pu loger 17 personnes.. mais pas 30)

6 novembre : transfert en bus au sanctuaire de Nabi Musa et visite (cénotaphe de Moise, lieu saint des trois religions notamment l’Islam) ; puis marche jusqu’au campement bédouin d’Al Omar via le monastère de Mar Saba (5h) ; échange avec le chef du campement, veillée, dîner, et nuit sur place (quelques chambres et dortoir).

7 novembre : transfert en bus jusqu’à Teqa et descente à pied d’un canyon jusqu’à Raschayda(3h) ; petit transfert en 4X4 jusqu’au campement bédouin d’Abu    . Echange avec le chef et nos deux guides palestiniens, dîner  sous une grande tente et nuit dans deux grands abris

8 novembre : transfert en 4X4 pour observer le lever du soleil sur la mer morte puis retour au campement ; nouveau transfert et marche vers Beni Naim (3h). Repas chez une famille palestinienne, puis transfert à Hébron via le sanctuaire « des pieds d’Abraham ».

Visite guidée d’Hébron avec une guide de l’association France-Hébron, vieille ville, tombeau des patriarches. Echange avec les responsables de l’association.

Transfert en bus à la maison d’Abraham à Jérusalem ; dîner.

Le soir conférence d’une responsable de l’association de femmes Machsom watch (surveillance des check points).

9 novembre : visite guidée de Jérusalem avec 2 guides palestiniens : via dolorosa, saint sépulcre, vielle ville, mur des lamentations, esplanade des mosquées, mont des oliviers. Le soir à la maison d’Abraham, rencontre avec l’association Kairos Palestine.

10 novembre

Matin : visite guidée (Estelle) du musée de la Shoah (Yad Vashem)

Après-midi : visite d’une école juive où une enseignante palestinienne enseigne l’arabe ; première rencontre sur place avec Anton Godman, directeur de Abraham Fund qui promeut cet enseignement dans les écoles juives d’Israël.

En d’après-midi, rencontre avec les responsables des « maisons chaleureuses » de Beith Esther, dans leurs locaux (éducation de jeunes de diverses origines).

11 novembre

Matin : A la maison d’Abraham,  rencontre avec D., officier de Tsahal, en charge de la lutte antiterroriste.

Déjeuner puis échange avec Anton Godman et Mira Awad, chanteuse Israélo-Palestinienne.

En fin d’après-midi : transfert en bus , visite de Neve Shalom (village de la paix) , échanges avec la responsable, dîner sur place et retour à la maison d’Abraham

12 novembre matin : cercle final d’échange entre les participants

(fin du programme commun du voyage)

Itinéraire de la marche en Palestine

Publié dans Marches

Palestine et Jérusalem : 30 marcheurs sont allés à la rencontre des acteurs d'un conflit qui s'épuise dans une violence larvée. Pour débusquer des bribes d'espoir, encore et toujours !

Position et détail de l'itinéraire

Nous étions trente marcheurs de l'ASSOCIATION COMPOSTELLE-CORDOUE pour le dialogue entre les cultures et les croyances, partis à la rencontre des bédouins du désert sur le Chemin d'Abraham entre Jéricho et Hebron. Accompagnés par deux guides palestiniens mendatés par le tour operator TAILAROOT l'AFRAT ainsi que les organismes palestiniens de développement SIRAJ CENTER et MASAR IBRAHIM, nous voulions contribuer au développement du tourisme rural dans les Territoires occupés et témoigner le plus honnêtement possible de ce que nous avons entendu et compris de ce conflit fratricide.