En Valais, le lieu des Rencontres Orient-Occident
Cercle de dialogue à Venise
Le mémorial de Srébrénica, 2015
Un marcheur bien encadré à son arrivée à Cordoue
Rencontre à Château-Mercier (Valais), 2015
Marche en Bosnie, 2015
Vers Moulay Abdessalam, sanctuaire soufi, Maroc, 2012
Cercle de fraternité sur la route de Cordoue, 2010
Sous le soleil de novembre en Andalousie, 2010
Rencontre à Kfarmichke, Liban, 2013
Vue de la cathédrale de Compostelle
Participants aux Automnales 2015 à Lérins
Merci aux scouts musulmans pour leur accueil à Cordoue, 2010

La création de l'association Compostelle-Cordoue.

En 2008, Gabrielle Nanchen, pèlerine de Compostelle, indignée par la figure de saint Jacques Matamore publie De la Reconquista à la réconciliation. En 2009, elle réunit des amis pèlerins pour passer de l'indignation à un projet. Le choix se porte sur l'organisation d'un colloque à Cordoue, avec le partenariat d'AISA sur le thème Un chemin vers la compréhension et le dialogue.

Passer du Matamoros à l'Amamoros

Ce colloque est précédé de marches symboliques de Compostelle et Mérida à Cordoue, sur les pas des chevaliers de la Reconquista, nous voulions aller à la rencontre et non pas conquérir. Voila l'origine du nom de l'association Compostelle-Cordoue. Dans son intervention au colloque, le père jésuite, Paolo Dall'Oglio, fondateur de la communauté de Mar Moussa en Syrie à invité les participants à passer du Matamoros à l'Amamoros. C'est dans cet esprit que l'association poursuit son activité depuis 2012.