Association Compostelle - Cordoue


Pourquoi Compostelle et Cordoue ?

L’homme est pèlerin sur la terre, sa vocation est de se mettre debout et de marcher
c'est « l’esprit de Compostelle ».
L’homme est un être de relation, destiné à « vivre ensemble » avec ses semblables de cultures différentes :
c’est « 
l’esprit de Cordoue »

Marcher, Dialoguer, Comprendre


 


Novembre 2016, rencontres en Palestine et à Jérusalem

Photos du père et du fils d’Abdelfattah Abusrour assasinés
Réunion avec le chef de camp bédouin de Mar Saba et avec les 2 guides Nidal et Munahad
Cercle de réflexion
Réunion avec le chef de camp bédouin de Mar Saba et avec les 2 guides Nidal et Munahad
Réunion avec le chef de camp bédouin de Mar Saba et avec les 2 guides Nidal et Munahad
Hebron. Conférencière de l'Association France-Hebron
Mira Awad (Chanteuse et militante)
Hebron. Conférencière de l'Association France-Hebron
Hebron. Conférencière de l'Association France-Hebron
Anton Goodman (The Abraham Fund Initiatives)
Réunion avec le directeur de Masar
Maisons chaleureuses
Les enfants jouent avec nos petits cadeaux
Notre guide nous raconte ce puits romain
Pèlerin fasciné par les étals à Jérusalem Est
Halte au 2e camp bédouin de Rashadaya
D israélien (tient à garder l'incognito)
Camp de réfugiés de Aida, près de Bethléem? S'évader par l'imaginaire
Rencontre avec Mira Awad, chanteuse israélo-palestinienne
Premier départ, premier cercle de fraternité
Repas dans une famille palestinienne de Beni Naim
Conférencière de Yad VaShem
Veillée musicale à Mar Saba
Le Directeur du centre culturel du Camp d’Aida Al Rowwad : Abdelfattah Abusrour

Novembre 2016, Jérusalem

Jérusalem
Le dernier Cercle à Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem

Nos rencontres

L'association propose à ses membres de marcher, dialoguer et comprendre. Soit d'être actifs avec leurs jambes, leur coeur et leur tête, Comprendre, c'est faire l'effort de quitter nos certitudes par l'information, la réflexion et pour certains la recherche ou l'ouverture à la nouveauté. Marcher et dialoguer ouvrent à la compréhension. Mais il faut aller au delà et approfondir, rencontrer des spécialistes, des chercheurs, travailler aussi personnellement. Les rencontres organisées par l'association répondent à cet objectif de mobiliser les " têtes " et pas seulement les coeurs et les jambes.

Rencontre  à la Communaué de l'Arche du 10-12/3/2017

Des Automnales devenues Printanières

La rencontre annuelle de Compostelle-Cordoue, connue sous le nom d'Automnales de l'année 2016 a été reportée au mois de mars 2017. Les participants de l'association ont partagé pendant ces journées la vie de la Communauté de l'Arche à Saint-Antoine l'Abbaye. Sans attendre la publication d'un compte-rendu plus détaillé, nous présentons ici les conclusions proposées par Alain Simonin, président de l'association.

Synthèse proposée par Alain Simonin

Je vois quatre thèmes convergents : garder notre spécificité, porter attention aux liens, nous efforcer de guérir et réconcilier, vivre une gestation continue

•    garder notre spécificité qui a fait ses preuves : organiser des marches qui ouvrent au dialogue entre marcheurs et par les rencontres, qui développent la compréhension entre les différentes cultures et croyances. Y ajouter le partage de formes diverses de spiritualité

•    porter attention auxliens qui nous relient dans le long terme et nous unissent avec ceux que nous découvrons sur nos chemins de marche-rencontre. C'est l'investissement par excellence pour la paix (cf Samir Frangier)

•    prendre en compte nos propres souffrances et celles des peuples visités pour nous efforcer de guérir et réconcilier

•    accepter que notre groupe vive une éclosion fragile, une gestation continue, notamment dans son approfondissement d'une quête spirituelle partagée, y compris dans les gestes les plus quotidiens (« chants », « divines pluches » et « massage des pieds »)

 

 Les Rencontres Orient-Occident au Château Mercier de Sierre du 29 mai au 3 juin

Ces Rencontres s'annoncent à nouveau exceptionnelles par la qualité des orateurs invités, notamment Rachid Benzine, Maurice Ruben Hayoun, Elias Sanbar, Avraham Burg, Mireille Delmas-Marty, Leila Chahid, Shlomo Sand, etc. Nous sommes partenaires de ces Rencontres avec Reconstruire Ensemble Suisse-Liban. Notre participation cette année sera centrée sur l'animation de deux moments de « rencontre-dialogue » qui précéderont deux conférences :

  • à 16h le jeudi 1er juin, préalablement à la conférences de Elias Sanbar et Avraham Burg (« 1917,1948,1967: quelle commémoration pour quelle perspectives d'avenir en Israël-Palestine ? »)
  • et à 16h le vendredi 1er juin, préalablement à la conférence de Mireille Delmas, Marty et me Melhem Khalaf (« Les réfugiés : facteurs de déstabilisation ou d'ouverture et de mouvement »?)

Des marcheurs de Palestine-Jérusalem seront présents et pourront témoigner de ce qu'ils ont vu, entendu et compris. Réservez ces deux dates et organisez-vous pour diminuer les frais de voyage jusqu'à Sierre. Contactez-nous si nécessaire pour l'hébergement. Programme à consulter à venir

Compte rendu d'une table ronde sur le thème « Croyances et citoyenneté », tenue avec une cinquantaine d’élèves de 1ère d’un lycée de Seine-Saint-Denis, le 28 septembre 2016.

L‘actualité si chargée de ces derniers mois ne fait qu’accentuer l’urgence à poursuivre ou à créer les occasions d’un dialogue permettant une libération de la parole de façon dépassionnée. Les religions ne sont-elles que des fauteurs de troubles à l’origine de tant de conflits ? Que faire des exhortations à la violence ? Où situer la légitimité des textes fondateurs ?