Association Compostelle - Cordoue


Pourquoi Compostelle et Cordoue ?

L’homme est pèlerin sur la terre, sa vocation est de se mettre debout et de marcher
c'est « l’esprit de Compostelle ».
L’homme est un être de relation, destiné à « vivre ensemble » avec ses semblables de cultures différentes :
c’est « 
l’esprit de Cordoue »

Marcher, Dialoguer, Comprendre


 


Novembre 2016, rencontres en Palestine et à Jérusalem

Réunion avec le chef de camp bédouin de Mar Saba et avec les 2 guides Nidal et Munahad
Pèlerin fasciné par les étals à Jérusalem Est
Veillée musicale à Mar Saba
Conférencière de Yad VaShem
Maisons chaleureuses
Réunion avec le chef de camp bédouin de Mar Saba et avec les 2 guides Nidal et Munahad
Réunion avec le chef de camp bédouin de Mar Saba et avec les 2 guides Nidal et Munahad
Cercle de réflexion
Repas dans une famille palestinienne de Beni Naim
Réunion avec le directeur de Masar
Rencontre avec Mira Awad, chanteuse israélo-palestinienne
Premier départ, premier cercle de fraternité
Anton Goodman (The Abraham Fund Initiatives)
Hebron. Conférencière de l'Association France-Hebron
Hebron. Conférencière de l'Association France-Hebron
Camp de réfugiés de Aida, près de Bethléem? S'évader par l'imaginaire
Les enfants jouent avec nos petits cadeaux
Le Directeur du centre culturel du Camp d’Aida Al Rowwad : Abdelfattah Abusrour
Hebron. Conférencière de l'Association France-Hebron
Halte au 2e camp bédouin de Rashadaya
Notre guide nous raconte ce puits romain
Photos du père et du fils d’Abdelfattah Abusrour assasinés
D israélien (tient à garder l'incognito)
Mira Awad (Chanteuse et militante)

Novembre 2016, Jérusalem

Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Le dernier Cercle à Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem

Nos rencontres

L'association propose à ses membres de marcher, dialoguer et comprendre. Soit d'être actifs avec leurs jambes, leur coeur et leur tête, Comprendre, c'est faire l'effort de quitter nos certitudes par l'information, la réflexion et pour certains la recherche ou l'ouverture à la nouveauté. Marcher et dialoguer ouvrent à la compréhension. Mais il faut aller au delà et approfondir, rencontrer des spécialistes, des chercheurs, travailler aussi personnellement. Les rencontres organisées par l'association répondent à cet objectif de mobiliser les " têtes " et pas seulement les coeurs et les jambes.

Screbrenica 1995 - 2015

Dans les jours où la Bosnie commémore le massacre de Screbrenica, nous publions un compte-rendu d'un pèlerinage organisée par Compostelle-Cordoue au mois de mai 2015. Son titre
 
Bosnie, cette guerre si vite oubliée
reflète sans doute plus la réalité des pays d'origine des marcheurs que celle des Bosniaques qu'ils ont rencontrés. Les événements de ce 11 juillet 2015 en sont la preuve.
Dans sa conclusion, ce récit d'Alain Simonin est un appel à la réflexion et au recueillement. C'est ce à quoi nous vous invitons.

Les rencontres Orient-Occident

Sollicitée en  2011, l'association Compostelle-Cordoue apporte depuis 2012 un concours aux rencontres Orient-Occident organisées par la Fondation Chateau Mercier, à Sierre en Valais.

L'association contribue à l'animation de ces rencontres en organisant des marches et proposant des cercles de dialogue. Les conférences prononcées lors des rencontres Orient-Occident complètent le triptyque, marcher, dialoguer comprendre. Elles sont pour l'association une source d'enrichissement intellectuel et de très riches contacts.

Ces rencontres apportent en outre une ouverture artistique très appréciée, en particulier dans le domaine musical.

L'habitude a donc été prise de jumeler la rencontre Orient-Occident de Chateau Mercier avec l'Assemblée Générale de l'association. 

Le Centre Culturel du Valais nous a reçu dans l'écrin de son Château Mercier à l'occasion de la 2e édition des Rencontres Orient-Occident.

Voir le programme détaillé de ces rencontres sur le site du Château Mercier.

L'Association Compostelle-Cordoue a complété ce programme par l'organisation d'un cercle de conversation. Elle a précédé les journées de rencontres avec une marche de trois jours reliant Saint-Maurice à Sierre. Cette marche a rassemblé 42 personnes venant du Liban (grâce à la participation de l'association Reconstruire Ensemble) , du Maroc, de France et de Suisse. Les échos des participants sont regroupés dans l'article sur la Marche St-Maurice / Sierre 2013